INSCRIVEZ-VOUS !

Le Comte est Bon

23/06/2019

Rencontre entre Vincent Hulin, directeur de la course, et Patrick Sitaud de France Bleu Poitou, dans le Parc de Blossac.

Alors Patrick, nous rentrons à Blossac au km 7 et nous sortirons au km 8...

C'est un des poumons de verdure du centre ville et c'est un lieu très prisé des poitevins. Ce jardin public, parmi les plus beaux et les plus importants de France, est notamment bien connu des pratiquants de course à pied. Les 5 et 10 km organisés le samedi précédent le marathon du Futuroscope s’y déroulent en effet.

Mais d’où vient ce nom de Blossac ?

C’est Paul-Marie-Esprit de la Bourdonnaye, comte de Blossac qui lui donne son nom. Il est intendant et gouverne le Poitou de 1750 à 1784. Au cours de ses 34 ans passées à Poitiers, des grands travaux d’urbanisme et d’embellissement sont réalisés. Par exemple le pont neuf est créé.

Et bien entendu le parc qui est achevé en 1770. Il est très apprécié dès sa création. Il devient vite un lieu de promenade et de réunions en tout genre. Le Comte de Blossac décède en 1800.

Le parc prend son nom deux ans plus tard.

Que peut on y voir ?

Le parc de Blossac est situé au-dessus de la vallée du Clain. On peut y profiter d'un point de vue magnifique. Il s’étend sur 9 hectares. Il est notamment composé de plusieurs jardins. Blossac possède ainsi un jardin à la Française, très géométrique influencé par le style des grands jardiniers du règne de Louis XIV.

Pour la petite histoire c’est l'ingénieur des Ponts et Chaussées Mathurin Bonnichon qui en a fait les plans.

Il y a également un jardin à l’anglaise avec une forte présence de l’eau. On y trouve ainsi des grottes, fontaines et une rivière artificielle. Un jardin d’ombre et de lumière, avec sa pergola, et un jardin de rocaille, à la base des remparts, sont aussi dans le décors.

Sans oublier le parc zoologique, avec ses cygnes et autres cochons d’Inde.

De quoi passer de bons moments en famille, entre amis ou en solo.